Actualités en Haute-Vienne

Le comité d’engagement du 13 juin 2016 a validé la décision de construire 46 logements locatifs dont 14 pavillons et 32 semi collectifs répartis en 4 bâtiments, sur la commune de Feytiat.

Ces bâtiments répondent à la réglementation RT 2012 et disposeront de ce fait d’une isolation et d’une étanchéité à l’air renforcées, seront équipés d’une chaudière micro PV (photovoltaïques) solaires pour le chauffage et l’eau chaude. Certains logements feront l’objet de prestations d’accessibilité renforcées, pour les seniors notamment (centralisation des commandes de volets, éclairage spécifique des cheminements, etc…).

Les pavillons sont dotés de jardin privatif, balcon ou terrasse pour chaque logement pour les semi-collectifs. Ces logements auront à leur disposition, des détecteurs de fumées, des sèche-serviettes électriques dans les salles de bains ou salles d'eau, du carrelage dans les pièces de vie et d'eau, PVC dans les chambres et faïence dans les cuisines et salles de bain.

Ce projet a été subventionné en partie par l'État, Limoges Métropole, la Caisse de Dépôts et Consignations et des Fonds Propres de scalis. La livraison de ces 46 logements est prévue au 3ème trimestre 2019.

La Bastide, quartier très vivant qui abrite près de 4200 habitants, se situe aux portes de la ville de Limoges, en provenance de Paris. Ce quartier qui comprend de grands ensembles de collectifs datant pour certains de 1957 et d’autres de 1966, concentre la plupart des problématiques socio-économiques que rencontre Limoges, et fait partie d’un des quartiers les plus pauvres de France.

Ainsi, quartier stratégique de l’entrée de ville, le bailleur social Dom’aulim a fait le pari de s’installer durablement sur ce site avec deux nouveaux projets.

Il s’agit de la construction de douze maisons neuves en accession sociale à la propriété (Hameau Martin) et d'une résidence comprenant douze appartements collectifs qui répondent à des normes thermiques. L’objectif de ces projets est de favoriser la mixité sociale afin d’ouvrir le quartier sur la ville jusqu’alors déconnecté des sites majeurs qui l’entourent (technopole, centre aquatique, zénith…).  Ils permettront de répondre en partie aux objectifs fixés dans la Convention avec l’ANRU, notamment recréer des logements sur le secteur après la destruction des tours Gauguin, et sont également englobés dans le projet de rénovation urbaine, piloté par la Ville de Limoges. Dans le cadre d’un partenariat avec la ville de Limoges, l’État, Limoges Métropole, Limoges Habitat et la Seli, Dom’aulim, comme chacun des acteurs, participe avec ambition à la reconstruction et à l’ouverture du quartier de la Bastide vers la ville.

Ces deux projets ont notamment été subventionnés par des aides des collectivités et de l'État ,et la ville de Limoges a mis à disposition le foncier. 

Les douze maisons neuves ainsi que les douze appartements locatifs à l’esprit loft, seront occupés à partir d’octobre 2018.

* Reportage réalisé par 7ALIMOGES sur les deux projets de Dom'aulim sur le quartier de la Bastide(cliquer sur le lien)

La Résidence "Le Mas Neuf", située rue Aristide Briand,fait actuellement l'objet de travaux de réhabilitation par le bailleur social, Le Nouveau Logis Centre Limousin.

Composé de 80 logements de T3, 4 et 5, cet ensemble immobilier a été réhabilité pour la première fois, en 1982, par une PALULOS et a ainsi été conventionné. En 2000, afin de répondre à de nouvelles attentes, une seconde réhabilitation a été réalisée afin de remettre cet ensemble aux normes.

Cette nouvelle réhabilitation vise à améliorer le cadre de vie et le confort des locataires tout en conservant l'attractivité de la résidence : ravalement des façades, réfection complète des halls d'entrées et rafraichissement des parties communes avec des tons plus neutres. Inclus dans la remise aux normes des logements, la remise en fonctionnement des caves et du confort des logements est également prévue : réfection complète des cuisines, wc et salles de bain.

De plus, des travaux d'amélioration énergétique dans les logements sont également en cours afin que la résidence puisse atteindre le niveau BBC rénovation (classe D à C). Il s'agit de renforcer l'isolation dans les combles, remplacer l'isolant du plafond des caves, reprendre le calorifugeage des canalisations en sous-sol, remplacer la chaufferie et de poser des thermostats sur les radiateurs des logements.

Enfin, Le Nouveau Logis Centre Limousin a, par ailleurs, racheté le bail à la ville afin d’acquérir les parties extérieures qui seront également réhabilitées pour un espace convivial et fonctionnel : démolition du revêtement de l'ancienne aire de jeu, du terrain de basket et de la table de ping-pong et aménagement d'une aire de pétanque, de bacs potagers, de tables et de bancs.

Les travaux réalisés par dix entreprises, dont neuf haut-viennoises, devraient se terminer fin 2018.

Les travaux de mise en valeur de la résidence "Le Mas Neuf", situé rue Aristide Briand, réalisé avec le soutien de la communauté d'agglomération Limoges Métropole, ont débuté en février 2018.

Cet ensemble immobilier composé de 3 bâtiments a déjà fait l'objet d'une première réhabilitation par une PALULOS en 1982, ce qui lui a permis d'être conventionné. P les nouvelles attentes sont apparus nécessitant  une remise aux normes

a Résidence Puy Vert est un programme expérimental porté par Limoges Habitat et l'Agglomération de Limoges Métropole. Fruit d'un travail collectif, partie travaux et gestion locative pour Limoges Habitat et portage politique, cofinancement et travaux d'aménagement pour la collectivité, l'objectif de cette construction est de favoriser la sédentarisation d'un public de gens du voyage. En effet, dans un souci d'adpatation, Limoges Habitat souhaite s'ouvrir à un public large et varié, en innovant dans ses constructions.

Située au Palais-sur-Vienne, la résidence comprend trois logements prenant en compte les caractéristiques spécifiques à la communauté des gens du voyage : stationnement avec de plus grandes places devant chaque maison, afin d'y garer une caravane, et installation de poêle à bois, en complément des radiateurs électriques.

Cette expérimentation, basée sur une nouvelle forme de logements, s'inscrit dans le cadre du Plan Local Habitat de l'Agglomération de Limoges Métropole, adopté en 2012.

L'Association "Ma Camping", qui oeuvre pour la défense des intérêts des gens du voyage, a offert son aide à Limoges Habitat et la collectivité pour accompagner et faciliter l'installation des trois familles.

Saint-Junien Habitat a inauguré cinq logements locatifs sociaux, rue Alfred de Musset, en présence de nombreux élus et partenaires.

Déjà propriétaire de 30 logements collectifs et de 15 pavillons à proximité, l'office a souhaité, par cette nouvelle construction, favoriser la diversification de l'offre disponible sur ce même site. Dans le cadre de sa politique volontariste de développement d'une offre locative sociale, la ville de Saint-Junien a cédé le terrain pour la création de ces cinq pavillons de plain-pied comprenant 2 T2 et 3 T3. 

L'exposition des logements, la pose d'isolation renforcée et le choix du mode de chauffage, avec l'installation d'un système solaire permettant de coupler "économie d'énergie" et "confort d'utilisation" ont été privilégiés. Ainsi, ces équipements et une attention particulière portée sur le niveau des loyers permettent de réduire les charges locatives.

L'accessibilité complète du site vise également à faciliter l’accueil des populations vieillissantes et/ou handicapées souhaitant se rapprocher du centre-ville avec ses services et ses commerces.

Enfin, cette nouvelle opération sera complétée, dans les prochains mois, par des travaux de réhabilitation des deux immeubles collectifs et de ses abords pour donner à ce site un aspect résidentiel.

Le Nouveau Logis Centre-Limousin a organisé une visite du "Parc de Diane", suite aux travaux de résidentialisation intervenus sur cet ensemble. Constitué de 136 logements collectifs du type 1 au type 5 construits en 1983, il se situe dans le quartier de la Bastide, dans le périmètre du cadre du contrat de ville 2015-2020.

Face aux dysfonctionnements constatés (incivilités, vacance, …) et afin d'améliorer la qualité de vie dans le quartier, le Nouveau Logis Centre-Limousin, après concertation avec les représentants des locataires, a décidé d’engager une résidentialisation et de mettre en place une vidéo-surveillance : un travail de restructuration des espaces extérieurs a accompagné le projet de fermeture de la résidence ; les places de stationnement et les cheminements ont été matérialisés, des placettes avec bancs et jardinières ont été créées pour renforcer le lien social.

Les travaux de résidentialisation se sont achevés en octobre 2016. Ils sont complétés en 2017 par une réfection totale des parties communes, dont le but est de redonner une image résidentielle à cet ensemble immobilier.

Cette résidentialisation porte ses fruits, puisque depuis le début janvier 2017, le turn-over et le délai de relocation ont été sensiblement réduits.